Note bibliographique sur un livre d'heures imprimé en 1509 à Provins Référence : 30261Note bibliographique sur un livre d'heures imprimé en 1509 à ProvinsExtrait du Bull.. Product #: 30261 based on 0 reviews Regular price: $3.00 $3.00 En stock
Code produit: 30261
Disponibilité: En stock
Poids: 30.00g
Dimensions: 0.00mm x 160.00mm x 240.00mm

€3.00

Description

Référence : 30261

LHUILLIER - Extrait du Bulletin d'Archéologie de Seine-et-Marne

XIXe, format : 160x240, 5 pages, sans ill. broché

3 pages folio extraites du bulletin d'Archéologie de Seine-et-Marne, assemblées dans chemise.
M. Le Blondel, notre confrère de la Section de Meaux, éditeur de l'Almanach historique de Seine-et-Marne, a cité il y a quelques années, dans sa publication, deux raretés bibliographiques imprimées à Provins, par Guillaume Tavernier, - la Règle des Marchands et la Coûtume de Meaux, -la première, en 1496, la seconde très probablement en 1509 (1).
Nous ne croyons pas sans intérêt de signaler aussi un livre d'Heures, remontant à cette même année 1509, sans nom d'imprimeur, mais qu'il y a tout lieu d'attribuer également aux presses provinoises, et dont l'exécution ne le cède en rien aux curiosités précédemment indiquées aux bibliophiles, par M. Le Blondel.
L'exemplaire que nous connaissons, - le seul peut-être qui ait survécu de cette édition près de quatre fois séculaire (2), - nous a paru remarquable à plus d'un titre. Il appartient à M. Gaudard, propriétaire, adjoint au maire de Melun. C'est un in-12, ayant l'apparence d'un manuscrit; imprimé sur vélin, en très beaux caractères gothiques, d'une complète analogie avec ceux de la Règle des Marchands, il est enrichi de majuscules de couleur, de lettres ornées, de gravures sur bois et de dessins à la plume sur les marges, enluminées ensuite avec non moins de soin que d'habileté.
(1) On sait que Provins fut une des 25 villes de France qui, après Paris, ont été dotées d'imprimeries à la fin du XVe siècle. On ne connaît pas d'ouvrage, toutefois, sorti des ateliers de Provins avant La Règle des Marchands, 1496. - Meaux parait n'avoir possédé une imprimerie que 25 ans plus tard ; les plus anciens livres cités comme imprimés à Meaux, datent de 1522, 1523, 1525, ce sont des ouvrages du chanoine Lefèvre d'Etaples.
(2) Les ouvrages imprimés alors étaient ordinairement tirés à 300 exemplaires.


Commentaires (0)

Il n'y a aucun avis sur ce produit.
Donnez votre avis
BadExcellent
Facebook commentaire

S'abonner aux NEWSLETTERS

facebookgoogletwitter